Ces points noirs qui réduisent votre capacité d'attention à néant… - Temps Action

Ces points noirs qui réduisent votre capacité d’attention à néant…

Dans cet article, vous allez découvrir une méthode simple, mais au combien utile, pour vous débarrasser des choses qui vous pourrissent la vie.

Vous savez, toutes ces choses qui restent en suspens, qui vous accaparent l’esprit pendant la journée et vous empêchent de vous concentrer sur votre travail.

capacité d'attention réduite à néant

Ces soucis qui absorbent votre attention

Ces points noirs qui réduisent votre capacité d’attention à néant, c’est ce que j’appelle les mangeurs d’attention.

Cela peut-être un problème non résolu, un conflit avec une personne de votre entourage, une tâche quotidienne qui vous rebute.

Bref, ce sont des boucles ouvertes dans votre tête, petites ou grandes, mais qui ont un impact majeur sur votre vie.

Pourquoi ?

Parce que ces mangeurs vous causent des soucis. Ils grignotent votre attention et vos capacités mentales comme une souris grignote un morceau de fromage.

Cette partie de votre esprit que vous “réservez” à ces pensées devient indisponible.

Du coup, vous ne pouvez plus l’utiliser pour vous focaliser sur des choses bien plus importantes pour vous. Comme soutenir votre réflexion, nourrir votre créativité ou traiter vos priorités.

Tant que ces problèmes resteront dans votre tête, vous perdrez une part importante de votre énergie et de vos performances intellectuelles.

C’est aussi simple que ça.

C’est pourquoi il vous faut un moyen pratique de les éliminer de votre vie. Voyons tout de suite comment s’y prendre.

Éliminer les mangeurs d’attention

Ce petit exercice va vous permettre de récupérer une grande partie de votre énergie perdue, et de la réinvestir pour réaliser les choses importantes que vous devez faire.

Procédez en suivant ces 3 étapes :

1. Prenez une feuille de papier et notez toutes les choses incomplètes, petites ou grandes, qui vous pompent de l’énergie au quotidien.

Pensez à ce qui vous préoccupe le plus, à ce qui vous empêche de fermer les yeux au moment de vous coucher, à ce qui vous trotte dans la tête à longueur de journée.

Cela peut concerner différentes choses :

  • Un conflit que vous entretenez depuis 3 semaines avec une personne de votre entourage.
  • Des factures qui s’accumulent et que vous n’avez pas encore traitées.
  • Une tâche récurrente qui vous décourage comme la gestion de votre boite mail débordée.
  • Un projet personnel à l’arrêt comme la rédaction du récit de votre dernier voyage au Népal, etc.

Peu importe ce que c’est, notez le. Ce sont des freins dans votre vie.

Ils agissent comme des trous noirs, mais au lieu d’aspirer la lumière, ils aspirent une partie non négligeable de votre énergie et de votre attention.

2. Priorisez les éléments que vous avez noté en plaçant en premier celui qui vous pompe le plus d’énergie et qui vous cause le plus de soucis.

Et ainsi de suite. Puis identifiez dans le haut de votre liste les 20% de ces éléments qui vous causent 80% de vos soucis.

Par exemple, si vous avez noté 10 choses sur votre liste, sélectionnez les 2 ou 3 qui retiennent la majeure partie de votre attention.

3. Maintenant, vous devez faire un choix.

Vous avez 2 possibilités :

  1. Mettre en place un plan d’action au plus vite pour régler chacun de ces points,
  2. Où bien les éliminer consciemment de votre vie.

Vous seul pouvez prendre la décision à ce niveau là, mais faites le. Cela vous libérera d’un poids considérable.

Cela en vaut-il vraiment la peine ?

Par exemple, si votre boite de réception déborde de messages à traiter et que cette pensée vous hante toute la journée, agissez. Débrouillez-vous pour trouver comment régler ce problème.

Mais il arrive parfois que certaines choses qu’on rumine pendant des jours, des semaines, voire des mois entiers n’en vaillent pas la peine.

Dans ce cas, le mieux qu’on puisse faire est d’éliminer ce point noir purement et simplement.

Imaginez que vous prêtiez votre superbe ponceuse à bande dernier cri à un ami qui doit refaire les encadrements de fenêtre de la chambre du petit, au premier.

Mais l’ami en question, bricoleur du dimanche, se fait surprendre par la puissance des vibrations et laisse tomber maladroitement votre outil qui va se fracasser sur la dalle en contre bas.

Résultat, votre ponceuse est KO. Le problème, c’est qu’il refuse de vous rembourser les 120 € que vous ont coûté cet achat, prétextant toutes sortes de raisons.

Cela fait maintenant 6 mois que ça dure.

Il vous faut prendre une décision :

  • Soit vous tenez absolument à récupérer votre argent et dans ce cas vous faites ce qu’il faut.
  • Soit vous laissez tomber cette affaire parce que finalement vous estimez que cela ne vaut pas tout l’effort et l’énergie dépensée à cause de cette situation.

Ce n’est qu’un exemple.

Votre préoccupation quotidienne peut également venir d’un placard en désordre, du tas de linge qui attend de passer à la machine depuis des semaines ou d’un problème plus conséquent.

Fermez la boucle

Fort de cette idée, prenez votre liste, et pour chaque point noté :

  • Définissez un plan d’action pour régler le problème rapidement, et notez la première action que vous pouvez réaliser dès maintenant dans votre liste de tâches. Si vous pouvez le faire aujourd’hui, faites le !
  • Ou bien débarrassez-vous de ce point noir en l’expulsant consciemment et définitivement de votre vie.

En procédant ainsi de façon régulière, vous vous sentirez plus léger et gagnerez en sérénité et en capacité de concentration.

Vous retrouverez de la “disponibilité d’esprit” et vous aurez bien plus de temps pour vous occuper des choses importantes dans votre vie.

Une dernière chose : essayez de régler les problèmes dès qu’ils se présentent, au lieu d’attendre et de rendre le passage à l’action plus pénible qu’il ne l’est.

Cela vous évitera d’autant plus de laisser un problème prendre une place toujours plus grande dans votre esprit.

Photo © Jeanette Dietl – Fotolia.com

Poster un commentaire :

4 commentaires
L2BC dit

Ah, ca a l’air pas mal, je vais essayer tout de suite!

Répondre
comparer les banques dit

Je suis de genre qu’un problème prend facilement une place toujours plus grande dans mon esprit. Je veux toujours atteindre une séparation complète entre mes problèmes et mon travail de sorte que dès que je rencontre un problème, ce dernier n’influe pas sur mon rendement.

Répondre
Françoise L'HEVEDER (@cortextuel) dit

Organisation : ces points noirs qui réduisent votre capacité d’attention à néant… | Temps Action http://t.co/T9YzdlxLZC via @TempsAction

Répondre
TempsAction (@TempsAction) dit

Ces points noirs qui réduisent votre capacité d’attention à néant… http://t.co/x5kiROUBVc

Répondre
Ajoutez Votre Réponse