Comment prendre des décisions rapides : le raccourci étrange - Temps Action

Comment prendre des décisions rapides grâce à un raccourci étrange

Chaque jour, nous devons prendre des décisions.

Si vous y réfléchissez 1 minute, vous remarquerez qu’on passe une grosse partie de notre journée à faire ça. En réalité, on prend des dizaines de décisions quotidiennes.

Le problème, c’est qu’on passe beaucoup plus de temps à réfléchir qu’à décider.

Vous pouvez faire le test en notant dans une journée :

  • Le nombre de décisions que vous prenez,
  • Le nombre de décisions que vous n’arrivez pas à prendre,
  • Et le temps que vous y passez.

Certaines décisions méritent d’être mûrement réfléchies, et vous verrez ci-dessous un plan qui vous aidera dans votre choix.

Mais la grande majorité d’entre-elles peuvent être traitées rapidement.

Nous allons voir tout de suite comment s’y prendre, grâce à un mécanisme étrange qu’on a souvent du mal à comprendre.

prendre des décisions rapides

Une décision à prendre ?

Le raccourci étrange

Mais au fait, en quoi savoir prendre des décisions rapides peut vous aider dans votre quotidien ?

D’une part, cela permet d’avancer plus vite et de ne pas remettre à plus tard ce qui peut être traité sur le champ.

D’autre part, vous libérez votre esprit et vous vous évitez une réflexion longue et pénible.

Il est donc très utile de savoir décider rapidement.

Comment faire ?

En suivant son intuition, tout simplement. Cette petite voix qui nous pousse dans une direction plutôt qu’une autre.

Vous avez sans doute déjà entendu cela, c’est même un peu bateau comme conseil.

Pourtant, cela reste le moyen le plus simple et le plus sûr pour arriver à se décider.

Souvent, on se complique la vie plus qu’on ne le devrait. On passe par des processus de décision complexes. Nos idées restent dans flou et on n’arrive pas à trancher une fois pour toute.

En cherchant à vouloir tout rationaliser, il arrive qu’on bloque le processus de décision.

L’intuition n’a rien de logique et elle n’est pas franchement conseillée comme outil de décision en raison de son caractère incertain.

Et pourtant…

Vous est il déjà arrivé de prendre une décision ou de dire quelque chose qui allait à l’encontre de ce que vous pensiez, pour ne pas froisser certaines personnes ou simplement parce que vous n’aviez pas confiance en votre choix ?

Tout ça pour vous rendre compte que finalement, votre intuition était la bonne et que vous ne l’avez pas suivie.

Quand vous prenez une décision intuitive, c’est comme si vous passiez en revue toute votre expérience en instantanée.

Vous créez des ponts. Des associations d’idées. Vous faites le tri dans toutes les données enregistrées dans votre subconscient afin d’en extraire les morceaux utiles à votre réflexion.

Une sorte de mécanique complexe qui vous permet de percevoir les choses et de trouver une solution à la vitesse d’un programme informatique.

C’est comme un muscle. Plus vous l’utilisez, plus elle devient efficace.

Si vous doutez de votre capacité à suivre votre intuition, faites l’essai au cours des prochains jours. Prenez vos décisions courantes de façon intuitive et constatez les résultats.

L’intuition peut vous aider dans votre vie quotidienne.

Donc, faites lui confiance pour prendre des décisions rapides.

Il est inutile de tout savoir

En général, il n’est pas nécessaire d’attendre d’avoir toutes les informations en main pour agir.

Se dire qu’il n’existe pas de décision parfaite mais seulement la plus adaptée à une situation donnée permet de s’affranchir d’une réflexion trop complexe.

Le plan en 6 étapes pour prendre des décisions plus complexes

Si vous avez du mal à décider, le fait de poser ses idées sur le papier vous permet de clarifier les choses.

Voici un plan en 6 étapes pour vous aider à décider plus rapidement :

Étape 1 : Définissez clairement le résultat attendu de cette décision. Quel est le but à atteindre ? Quel problème devez-vous résoudre ?

Étape 2 : Êtes-vous le plus apte à décider ? Pouvez-vous déléguer cette décision, ou bien l’ignorer ?

Étape 3 : Évaluez la situation et déterminez quelle implication en temps, en énergie, en argent ou en problèmes cela demande. Cela vaut-il le coup ? Si c’est non, laissez tomber.

Étape 4 : Quelles sont les conséquences positives de cette décision ? Quels impacts positifs aura-t-elle sur vous, sur votre entourage, sur les autres ?

Étape 5 : Quelles sont les conséquences négatives de cette décision ? Quels impacts négatifs aura-t-elle sur vous, sur votre entourage, sur les autres ?

Étape 6 : Comparez les conséquences positives et négatives et prenez votre décision.

Remarquez qu’à chaque étape, vous affinez vos idées et vous pouvez savoir rapidement si la décision à prendre est utile ou non.

Il peut être bon, pour les décisions importantes, de « dormir dessus », de se laisser un temps de réflexion, de maturation.

Changez d’environnement, aérez vous l’esprit. Cela vous permettra de prendre du recul et de faire marcher votre cerveau droit, siège des idées et de la créativité.

Si vous n’arrivez toujours pas à vous décider, il est possible que cette décision ne soit pas si importante que ça, même si vous pensez qu’elle l’est.

Et souvenez-vous :  autant que possible, prenez votre intuition en compte pour gagner du temps.

Photo © ra2 studio – Fotolia

Poster un commentaire :

9 commentaires
Dev Perso (@dvperso) dit

[TempsAction] Comment prendre des décisions rapides grâce à un raccourci étrange http://t.co/8gEiqq4tlI via @TempsAction

Répondre
TempsAction (@TempsAction) dit

Comment prendre des décisions rapides grâce à un raccourci étrange http://t.co/z6dbw46X90

Répondre
meilleur banque dit

“Have the courage to follow your heart and intuition. They somehow already know what you truly want to become. Everything else is secondary.”
— Steve Jobs–

Répondre
deviendragrand (@deviendragrand) dit

RT @TempsAction Comment prendre des décisions rapides grâce à un raccourci étrange http://t.co/T8nkf8rdBS

Répondre
Philippe dit

Effectivement, utiliser l’intuition est un peu… bateau comme conseil, mais si la décision n’a pas un grand enjeu, c’est finalement suffisant.
Aussi pour décider plus efficacement, il faut d’abord se poser cette question (peut-être même uniquement celle-ci): quel est l’enjeu de cette décision pour moi (et éventuellement pour les autres)? Et adapter ensuite à cet enjeu, le temps qu’on accorde à la décision.

Répondre
    Clément dit

    Bonjour Philippe,

    Merci pour ce commentaire !

    La question de l’enjeu est effectivement un bon moyen de se décider. Surtout si l’enjeu est de taille !

    Simplement, il arrive que certaines situations nous impose de prendre des décisions pressantes. Et parfois, il arrive alors qu’on sente davantage les choses d’instinct, ce vers quoi on doit aller, qu’avec un raisonnement ou une réflexion logique.

    Il y a cette citation de M. de Cornouardt qui dit :
    “Le patron ne sait pas comment on fait, il sait parfois pourquoi il faut faire mais sent toujours quand il faut faire.”

    Bonne journée.

    Clément

    Répondre
Philippe dit

Bonjour Clément,
j’ai été un peu rapide (et un peu sec?) dans mon commentaire précédent. Ma réponse s’intéressait plus à ce qui se passe avant la décision, ce qu’on appelle le cadrage de la décision et qui permet de savoir comment on doit la prendre. Pour le coup, la notion d’enjeu est très importante.
En situation d’urgence, on a souvent ni le temps de cadrer, ni même celui de décider. L’intuition sera souvent seule conseillère.
Si on a le temps et si l’enjeu est important, il faut savoir si on va rechercher un minimum d’information et de raisonnement ou si on se fie à son intuition. En fait le problème de l’intuition est surtout qu’au final, on ne sait pas pourquoi on a pris telle ou telle décision.
La citation montre effectivement la part d’intuition qui est nécessaire pour prendre des décisions complexes, comme quand on est à la tête d’une entreprise. Mais d’un autre coté, cela montre aussi les limites de l’intuition puisque c’est une expertise qu’on ne peut pas enseigner à quelqu’un.

Répondre
    Clément dit

    Bonjour Philippe,

    Merci pour ces précisions bien utiles (et aucun soucis pour ton commentaire précédent ;))

    Effectivement, il faut savoir prendre le temps de la réflexion quand c’est nécessaire, apporter des éléments concrets, des faits, de l’information.

    Si l’enjeu est important, je crois que nous allons plus naturellement prendre les choses avec sérieux et ne pas décider à la va vite. Et dans ce cas, peut-être aussi qu’une décision intuitive peut être considérée comme un choix superficielle, pris à la va vite.

    Cet article vise surtout les décisions auxquelles on doit faire face au quotidien. Celles qui n’ont pas véritablement un enjeu immense, mais sur lesquelles il est facile de bloquer, de perdre du temps et de la “disponibilité d’esprit”. C’est un outil qui certes, n’est pas très conventionnel, mais qui est là, à notre disposition.

    Bonne journée.

    Clément

    Répondre
comparatif banque dit

Et reste parfois étonné quand l’intuition nous guide vers quelque chose d’illogique que ce choix donne des fruits matures.

Répondre
Ajoutez Votre Réponse