L'arme de libération massive la plus simple au monde... - Temps Action

L’arme de libération massive la plus simple au monde…

Malgré les Smartphones, les tablettes tactiles, les logiciels sophistiqués… Il existe un outil qui n’a jamais changé.

Il ne vous lâchera pas pour batterie épuisée, peut résoudre vos problèmes et vous libérer l’esprit.

arme pour libérer l'esrpit

L’arme de libération la plus simple au monde est à portée de main. Il s’agit du crayon, tout simplement.

Quelque soit le support (pourvu qu’on puisse écrire dessus), quelque soit l’endroit, il fonctionne. Pas besoin de 230V, pas besoin de wifi, pas besoin de la dernière version à la mode.

On l’oublie souvent, tellement s’en est banal. Pourtant, quand on y réfléchit, combien d’outils aussi simples permettent de réaliser autant de choses ?

Le problème, c’est qu’on se focalise sur la forme, au lieu de se focaliser sur son utilisation.

Un crayon (ou un stylo), ça ne sert pas qu’à dessiner des moutons ou à remplir une facture.

Un crayon, ça peut aussi servir à ça :

Trouver des idées

Vous cherchez des idées pour un produit à créer, un article de blog ou un nouveau projet ?

Lancez un minuteur et notez toutes les idées qui vous viennent à la suite en 5 minutes. Sans vous arrêter, sans vous limiter, sans vous censurer.

Il est probable que vous sortiez de ces 5 minutes avec bien plus d’idées qu’en vous contentant d’y penser jour après jour.

Résoudre un problème

Vous pouvez commencer de la même façon, en ciblant un problème précis à résoudre :

  1. Écrivez précisément ce qui vous pose problème
  2. Notez toutes les solutions qui vous viennent à l’esprit pour le résoudre
  3. Décomposez chaque solution étape par étape, dans les grandes lignes
  4. Prenez une décision : choisissez celle qui vous semble la plus adaptée

Comme Charles Kettering  l’a déclaré :

Un problème bien formulé est à moitié résolu.”

Se libérer l’esprit

Il est difficile de se concentrer quand on est surchargé de tâches à faire. De choses à penser. De projets à boucler.

Prenez une feuille et notez tout ce qui encombre votre tête. Tout ce que vous avez à faire, toutes les tâches, toutes les actions.

A partir de là, vous pourrez commencer à analyser les choses plus calmement. A prioriser, simplifier, éliminer. A vous recentrer sur l’essentiel.

D’une manière générale, notez toute idée qui vous traverse l’esprit, afin de ne pas perturber ce que vous faites sur le moment.

Mais aussi pour ne pas l’oublier. Les idées sont comme des papillons qui s’envolent à la moindre occasion.

Créer en 5 minutes l’ébauche d’un nouveau projet

On se fait souvent toute une montagne pour concrétiser un projet.

Alors qu’avec un simple crayon et en commençant à noter quelques idées, comme ça, en vrac, sans vraiment s’en rendre compte, on avance déjà. De façon naturelle.

On peut par exemple capter ses idées sous forme de carte mentale, avec au centre, le but du projet, et les branches autour qui développent les idées.

Puis, en les organisant entre elles et enfin, en définissant des priorités, on peut commencer maintenant, tout de suite.

Dresser une ébauche de ce genre, ça peut prendre 5 minutes. Une opération plutôt rentable…

Et on peut trouver comme ça d’autres utilisations. Pour dresser une liste de tâches, par exemple.

Libérez le génie qui sommeille en vous

5 minutes, un bout de papier et un crayon.

C’est tout ce qu’il vous faut pour commencer à exprimer votre génie. Que ce soit pour trouver des idées, résoudre un problème ou lancer un nouveau projet.

Quand la technologie vous fait faux bon, quand la technique vous énerve, il restera toujours l’outil le plus simple, le crayon.

L’avez-vous à portée de main ?

Photo © Sabphoto – Fotolia.com

Poster un commentaire :

7 commentaires
@slim_alger dit

L’arme de libération massive la plus simple au monde… | http://t.co/iZ082O55Js via @TempsAction

Répondre
laurent dit

C’est tellement vrai que dans la plupart des propositions de séminaires, quand je propose l’utilisation de crayons et de post-it pour créer ou re-créer, l’intonation dubitative des décideurs me fait craindre de perdre l’affaire…

Puis, je suggère même d’abandonner tout dossier et venir les mains dans les poches, la tête (bien pleine) sur les épaules, le crayon prêt à inventer, les oreilles grandes ouvertes pour s’imprégner.

L’exercice (au delà du bienfait du lâcher prise) produit souvent un résultat au delà des attentes.

Papiers et crayons ont de beaux jours devant eux…

Répondre
    Clément dit

    Bonjour Laurent,

    Et merci pour ce retour d’expérience intéressant !

    Bonne soirée.

    Clément

    Répondre
Christine dit

Ah oui Laurent, je suis bien d’accord! La proposition du papier-crayon nous fait passer pour des ancêtres… mais c’est pourtant si efficace. Je n’imagine faire l’ébauche d’un projet ou un premier jet d’une liste sur un clavier. La liberté du geste sont pour moi indispensables.

Répondre
Oussama dit

Vous avez raison. Lorsqu’on utilise un crayon en se sens plus libre. C’est un moyen sur pour réussir le déploiement de ces idées et de les organiser avant de passer a l’action. C’est une veille méthode mais la plus efficace des méthodes aussi.

Répondre
    Clément dit

    Bonjour Oussama,

    Merci pour ton commentaire !

    Bonne journée.

    Répondre
changer de banque dit

J’ai envie d’écrire quelque chose pour me libérer!

Répondre
Ajoutez Votre Réponse