Comment vaincre la procrastination avec l'Action Mécanique - Temps Action

Victime de la procrastination ? Utilisez cette ruse pour agir maintenant

Si je vous dis que pour s’y mettre, il faut s’y mettre, vous allez certainement penser que je vous sors une belle évidence !

Et pourtant…

Le plus souvent, toutes les belles théories psychologiques ne vous avanceront pas plus que cette simple logique qui est que l’action entraine l’action.

victime procrastination

Victime de la procrastination ?

Notre monde est devenu relativement mou à l’ère moderne. Nous sommes entourés de machines, de gadgets et de systèmes qui font le travail à notre place.

Dans une majorité de cas, ces aides sont les bienvenues. Elles font gagner du temps et permettent de se concentrer sur l’essentiel.

Mais elles nous ont, dans l’ensemble, rendu naturellement paresseux.

Initiez une action et elle se poursuivra d’elle-même assez facilement

Nous avons perdu l’habitude de faire des efforts concrets et répétés pour obtenir ce qu’on désire, et parfois, nous nous sentons dépassés à l’idée de devoir nous mettre en mouvement.

Pourtant, il suffit souvent d’initier une action pour qu’elle se poursuive d’elle-même assez facilement. Et toute la différence entre l’actif et le passif va consister en ce premier geste de lancement, qui amorce l’action mécanique.

Si on vous remet un dossier à traiter et que vous vous contentez de l’observer posé sur votre bureau, en imaginant à quel point cela va être dur de vous en occuper, vous rendez les choses de moins en moins abordables.

Alors ouvrez-le sans réfléchir. Commencez à le lire en prenant des notes et vous en aurez rapidement parcouru la moitié sans vous en rendre compte.

L’action doit se produire “maintenant” et non plus tard

La façon la plus simple d’utiliser l’action mécanique est de bannir un certain nombre de mots de son vocabulaire, lorsqu’on évoque l’action.

“Un jour”, “demain”, “la semaine prochaine”, etc. Sont autant de mots qui sont incompatibles avec l’action puisqu’ils relèvent de l’intention.

L’action se produit “maintenant”, et uniquement maintenant, et vous devez arrêter de penser à ce que vous ferez plus tard pour réellement agir maintenant.

Si vous prenez l’habitude d’utiliser le plus souvent possible le temps du présent pour parler et réfléchir, plutôt que celui du futur et du conditionnel, vous serez surpris des résultats concrets que vous obtiendriez, car votre esprit sera beaucoup plus convaincu.

L’action immédiate requiert de la croyance et permet ensuite de céder la place à l’action mécanique.

Quand la préparation bannit l’action

Ne vous êtes-vous jamais surpris à attendre le bon moment avant de vous mettre à la tâche ?

Vous devez réaliser un travail important mais vous n’êtes pas très chaud pour le faire maintenant. Les conditions ne sont pas réunies. Vous avez besoin de vous mettre en jambe.

De vous relaxer, vous doucher, passer un coup de fil, regarder vos mails, accomplir de petites tâches insignifiantes… On se trouve toujours de bonnes raisons pour ne pas le faire maintenant !

Agissez immédiatement

Il est inutile de perdre du temps et de l’énergie à se préparer à agir. Il vaut toujours mieux utiliser ces ressources pour agir immédiatement.

Oubliez donc les mises en condition hypothétiques qui sont censées vous permettre de vous mettre au travail.

Mettez-vous plutôt directement au travail car une fois le lancement effectué, l’action mécanique prendra le relais et vous réussirez à être bien plus efficace au final.

Photo © iofoto – Fotolia.com

Poster un commentaire :

14 commentaires
Dev Perso (@dvperso) dit

[TempsAction] Victime de la procrastination ? Utilisez cette ruse pour agir maintenant http://t.co/HfP0wK0cwX via @TempsAction

Répondre
TempsAction (@TempsAction) dit

Victime de la procrastination ? Utilisez cette ruse pour agir maintenant http://t.co/jMwAXLJ9DQ

Répondre
Jérôme dit

Bonjour
La difficulté vient bien de s’y mettre. Une fois lancé, la procrastination ne nous incite pas à revenir en arrière.
En effet ça peut être une bonne idée d’identifier seulement la première tâche à faire, histoire d’initier le mouvement.
La première tâche peut être toute simple : rassembler tout le matériel et les outils nécessaires. Une fois fait, ça sera difficile de ne pas s’y mettre…

Répondre
    Clément dit

    Bonjour Jérôme,

    Merci pour ton commentaire !

    Effectivement, c’est une très bonne chose de se demander quelle est l’action la plus simple qu’on peut faire maintenant pour faire avancer sa tâche ou son projet.

    Bonne soirée.

    Répondre
tanned finance dit

“Ne vous êtes-vous jamais surpris à attendre le bon moment avant de vous mettre à la tâche ?” Oh que si!
Je pense que le conseil le plus utile est de bannir le genre de vocabulaire ‘un jour’, ‘plus tard’ si on arrête d’employer ses mots (ou peu bien sur) on arrête un peu de les penser et on aura peut-être moins de mal à se lancer!
Sinon je suis d’accord, l’action entraine l’action! Mais qu’est-ce qui entraîne le lancement exactement, ça c’est plus dur à déterminer!

Répondre
    Clément dit

    Merci pour ce commentaire utile 😉

    Un article parlera un plus du lancement la semaine prochaine. Pas toujours facile d’y aller…

    Bonne journée !

    Répondre
comparatif banque dit

C’est mon problème majeur. Et la cause, c’est la non-organisation des tâches. Je commence, par exemple, par une liste des tâches. Puis, des tâches survenues arrivent pour ruiner tout. J’abandonne quelques-unes pour faire des autres. Et je me retrouve enfin mal organisée avec un promet de terminer toutes les tâches le lendemain sans le faire.

Répondre
    Clément dit

    Ce n’est pas toujours facile de tout gérer au quotidien. C’est la raison pour laquelle il faut définir ses priorités et limiter le nombre de tâches sur lesquelles se concentrer chaque jour.

    Merci pour ce commentaire.

    Répondre
Séduction par CCA dit

Comme tu le dis très bien : l’action entraîne l’action. J’aimerais donc rajouter quelque chose à ton article. Lorsqu’on a quelque chose d’assez long à traiter, il faut commencer par une petite chose facile et agréable à faire et ensuite, le reste vient tout seul. Par exemple, lorsque j’écris un article pour mon blog, je ne pense pas tout de suite au contenu, je cherche d’abord un titre accrocheur suivant mes envies du moment et ensuite le reste vient véritablement tout seul.

Au plaisir de te lire,
Hugo.

Répondre
    Clément dit

    C’est une bonne façon en effet d’aborder plus facilement ce qu’on doit faire.

    Merci pour ton commentaire.

    Bonne journée,
    Clément

    Répondre
@JolieCharlotte dit

“@TempsAction: Victime de la procrastination ? Utilisez cette ruse pour agir maintenant http://t.co/XMkA3Lhzf9“des conseils pour vos amis

Répondre
Charlotte (@JolieCharlotte) dit

Victime de la procrastination ? Utilisez l’action mécanique | Temps Action http://t.co/9ujcgtodJu via @standardtheme

Répondre
TempsAction (@TempsAction) dit

Victime de la procrastination ? Utilisez cette ruse pour agir maintenant http://t.co/KYa6v8tmwC

Répondre
Ajoutez Votre Réponse