Etes-vous le centre de tous vos problèmes d'attention ? - Temps Action

Et si vous étiez le centre de tous vos problèmes d’attention ? Vérifions :

Les résultats d’une étude menée sur les problèmes d’attention par l’Université de Californie à Irvine sont stupéfiants :

Impossible de se concentrer plus de 12 minutes sur un travail sans distraction.

Ce n’est pas moi qui le dit, mais le professeur Gloria Mark. Elle a étudié la façon dont des salariés, managers ou encore des cadres travaillent.

En gros, toute sorte de métier où l’on doit traiter énormément d’information chaque jour.

Le résultat ? Vous l’avez vu juste au dessus.

Mais vous ne savez pas le pire.

Dans la plupart des cas, l’interruption est provoquée…

problème d'attention au travail Un manque évident de concentration ?

Par la personne elle-même !

Le multi-tâche et les interruptions passées au crible

Le professeur Gloria Mark est même allé jusqu’à mesurer sur le lieu de travail les actions d’un groupe de personnes à la seconde près.

Elles a constaté qu’en moyenne, les travailleurs basculent entre de multiples tâches toutes les 3 minutes*…

Je zappe et je… zappe

Aujourd’hui, on est stoppé ou distrait tellement de fois dans la journée que ça en devient une habitude.

On n’est plus dans une démarche de “jour de travail”, mais de “minutes de travail”, pour reprendre les termes du professeur du Département d’informatique.

Résultat ? Notre cerveau fait du zapping constant.

On fait 52 choses en même temps. Ou on fait un truc. Puis un autre 5 minutes après. Puis encore un autre 10 minutes plus tard, et on revient à la tâche d’avant et ainsi de suite.

On se sent débordé pour au final avoir l’impression à la fin de journée d’avoir brassé un bon paquet de l’air qui nous entoure.

Le problème, c’est qu’à force de jouer au ping-pong entre les tâches et de se laisser distraire par le moindre courant d’air, on affaiblit grandement notre capacité à se concentrer.

Cela porte un coup fatal à notre efficacité. Mais surtout, on perd ce sentiment de vraiment accomplir quelque chose.

Pour sortir de cette manie du zapping, il faut revoir la façon de gérer ses activités. Peu à peu, retrouver la capacité à se focaliser sur une seule et même tâche.

Augmenter sa durée de concentration

La durée de concentration diminue si on ne la travaille pas.

Tout comme un athlète verrait ses muscles fondre semaine après semaine s’il reste vautré dans son canapé.

On peut donc la développer. L’entraîner.

Observez-vous pendant les 2 – 3 jours qui viennent. Analysez le temps pendant lequel vous parvenez à rester concentré sans interruption.

L’idée, c’est de s’améliorer tranquillement, pas à pas.

Vous pouvez par exemple augmenter votre durée de concentration de 5 ou 10 minutes chaque semaine.

5 minutes ça fait peu, mais c’est aussi très facile à mettre en pratique.

Quand on s’entraîne au saut en hauteur, on ne place pas tout de suite la barre à 2,45 mètres (record du monde de la discipline) !

Utilisez un minuteur pour vous faciliter la tâche. Il vous permettra de mesurer tout ça de façon mécanique, et de suivre vos progrès avec précision.

Prendre conscience de la situation

Si vous sentez votre concentration s’échapper vers autre chose au bout de quelques minutes seulement, ne vous laissez pas aller comme un enfant qui court à grandes enjambées dès qu’il voit apparaître le vendeur de glace ambulant au coin de la rue.

Arrêtez-vous 2 secondes et prenez simplement conscience de ce qui passe dans votre tête.

Trop souvent, on arrête ce qu’on est en train de faire sans réfléchir. C’est le meilleur moyen de capituler.

Au contraire, respirez profondément. Attendez quelques secondes que la tentation d’aller faire autre chose ne s’apaise. Dites-lui d’aller voir ailleurs et revenez à votre tâche.

Ça n’a rien de ridicule de se motiver soi-même également avec des phrases du style : “Allez, concentre-toi” ou “Finis ce que tu est en train de faire”.

Bref, essayez.

Pensez-y vraiment comme un entrainement sportif quotidien, et musclez votre concentration !

Et si je suis tout le temps dérangé par ce qui se passe autour ?

Entrainer sa durée de concentration, c’est bien. Ne pas être coupé sans arrêt par les éléments chronophages qui nous entourent, c’est encore mieux.

Alors, comment faire pour s’immuniser contre tous ces perturbateurs qui vous bouffent votre temps et parasitent votre concentration ?

C’est le sujet du prochain article. Et autant vous le dire tout de suite, nous n’allons pas y passer par 4 chemins !

Vous verrez notamment :

  • Les 3 pires « mangeurs de temps » de toutes les entreprises — et comment limiter considérablement leur impact
  • La formule pour que la lecture de vos emails ne vous prennent plus que quelques minutes par jour
  • 2 astuces pour limiter le pouvoir « chronophage » du téléphone au travail
  • Comment une petite dose de ruse et de finesse d’esprit peut vous permettre d’échapper à la majorité des réunions de votre entreprise ?
  • Comment vous débarrasser définitivement des collègues trop envahissants qui « vampirisent » vos journées ?

*Source : https://www.ics.uci.edu/~gmark/Home_page/Publications.html

Poster un commentaire :

10 commentaires
TempsAction ( dit

Et si vous étiez le centre de tous vos problèmes d’attention ? Vérifions : http://t.co/k40qY05V

Répondre
Virginie de Vie Productive dit

Je me reconnais beaucoup dans le profil que tu décris. Je m’en suis rendue vraiment compte le jour où, pour éradiquer cela, je me suis fixée comme règle de ne plus noter les réflexions de mon travail en cours sur du papier, mais sur un petit tableau blanc (grand comme environ 3 feuilles A4).

L’idée était de contraindre ma zone de prise de notes pour m’obliger à conclure un sujet avant de pouvoir effacer le tableau pour passer au sujet suivant.

Je me suis vite retrouvée avec plein de notes sur des sujets qui n’avaient rien à voir avec le travail en cours. Je n’avais plus de place pour continuer mon sujet actif…

Exactement comme dans un cerveau qui essaie de faire (volontairement ou pas) du multi-tasking !

Répondre
    Clément dit

    Bonjour Virginie,

    Merci pour ton retour à ce sujet et pour la règle astucieuse que tu nous présentes 😉

    C’est une bonne idée pour cadrer un peu les choses et éviter la tendance à partir dans tous les sens !

    Bonne journée.

    Clément

    Répondre
    Clément dit

    Sympa le nouveau style de Vie productive 🙂

    Répondre
@FredLesaulnier dit

Etes-vous le centre de tous vos problèmes d’attention ? | http://t.co/SKouhCCv via @TempsAction

Répondre
Iforpro ( dit

Etes-vous le centre de tous vos problèmes d’attention ? | http://t.co/fV9nYs5r via @TempsAction

Répondre
Le Top Manager dit

Hello,
je découvre le blog, vous m’avez l’air au top de l’efficacité!!
J’ai bien compris que l’article propose de limiter les distractions mais je vous propose justement de vous détendre et de vous marrer une dernière fois pendant quelques minutes avant de bosser pour de bon! Je vous invite à aller sur http://www.letopmanager.com. C’est une série courte humoristique où une sorte d’OSS 117 vous donne ses astuces pour être au top! C’est en plein dans votre thème mais c’est à prendre au second degré bien sûr…
Enjoy et bonne continuation.
Le Top Manager

Répondre
    Clément dit

    Bonjour Top Manager,

    Merci pour ton commentaire. Je vais aller voir ça de plus près. C’est toujours bon de se marrer un peu 🙂

    Bonne journée

    Clément

    Répondre
TempsAction (@TempsAction) dit

Et si vous étiez le centre de tous vos problèmes d’attention ? Vérifions : http://t.co/vEIhv6Zy2R

Répondre
TempsAction (@TempsAction) dit

Et si vous étiez le centre de tous vos problèmes d’attention ? Vérifions : http://t.co/41zkRK68Un

Répondre
Ajoutez Votre Réponse