Comment être productif au travail (TECHNIQUE DU TGV) - Temps Action

Comment booster votre productivité au travail avec la technique du TGV

être productif au travail

Comme 90% des travailleurs, vous avez peut-être l’impression de ne pas avancer aussi vite que vous le voudriez.

Peut être qu’en fin de journée, vous avez trop souvent le sentiment de n’avoir rien accompli.

Et peut être même que vos journées ressemblent plus à un train régional qu’à un TGV avalant le double de kilomètres en deux fois moins de temps…

Rassurez-vous, c’est normal.

Car bien des facteurs peuvent saboter vos journées en douce, et la majorité sont hors de votre zone de contrôle !

Donc vous n’y pourrez rien même avec la meilleure volonté du monde (j’insiste sur ce point).

Mais tout n’est pas perdu ! Il vous faut simplement jouer sur un autre tableau.

Dans cet article, je vais vous montrer comment booster vos résultats au travail avec la technique du TGV.

Et vous découvrirez 3 stratégies concrètes pour transformer vos routines bancales en habitudes hautement productives (l’une d’elles m’a permis de doubler mon efficacité au bureau).

Mais pour ça, il y a une chose à bien comprendre juste avant.

Comment vos habitudes influencent le cours de vos journées

Comme tout le monde, vous avez probablement des petites habitudes qui ruinent votre efficacité au travail…

Des sortes de mauvais aiguillages qui viennent détourner votre train de productivité.

Elles vous déroutent de l’essentiel, vous ralentissent et freinent votre vrai potentiel. Jour après jour. Mois après mois. Années après années.

C’est pourquoi il vous faut les identifier sans tarder !

Car vos habitudes régissent vos journées sans même vous en rendre compte.

Pour simplifier :

  • Une bonne habitude génère une bonne journée
  • Et une mauvaise habitude génère une mauvaise journée

En réalité, c’est un peu plus complexe car c’est le cocktail de vos habitudes, combiné aux événements qui vous arrivent et à la manière dont vous les gérer…

Qui génèrent la météo de vos journées.

Pour prendre un exemple, imaginez une journée banale au bureau :

Vous commencez par ouvrir votre boite mail. Vous y passez probablement plus de temps que prévu.

Et comme les nouveaux mails tombent plus vite que ceux que vous traitez… Vous ne relevez la tête de votre ordinateur qu’en fin de matinée.

Et soudain, vous vous rappelez que vous aviez un dossier important à rendre pour ce soir !

Vous passez alors votre après midi à courir pour rattraper le retard. Vous devez même annuler certaines réunions au dernier moment.

Et peut être même faire des heures supplémentaires pour honorer vos engagements.

Tout ça au détriment de votre vie personnelle, une fois de plus…

Vous voyez le tableau ?

Maintenant, vous vous demandez peut-être quelles sont ces habitudes sournoises qui sapent vos journées de la sorte. Au bureau, en télétravail ou à la maison.

Je vais vous donner des exemples réels dans un instant.

Sachez néanmoins qu’il n’y a pas de réponse unique à cette question.

Chacun d’entre nous fonctionne différemment :

  • Certains sont des fonceurs, d’autres sont plus réfléchis
  • Certains sont méthodiques, d’autres sont plus créatifs
  • Et certains sont techniques quand d’autres sont plus sociables

Selon votre personnalité, vous recevrez votre propre lot de difficultés quotidiennes !

Mais comme ces difficultés sont souvent liés au défaut de nos qualités…

Il vaut mieux éviter de les attaquer de front. Car cela réduirait d’autant nos meilleurs atouts !

Autrement dit, n’affrontez pas directement vos défauts.

Sublimez simplement vos qualités actuelles.

Et en la matière, un principe peut vous aider à rebattre les cartes à votre avantage.

Ce principe, c’est celui de la locomotive à très grande vitesse…

Comment trouver votre locomotive à très grande vitesse ?

booster sa productivité avec la technique du TGV

La bonne nouvelle, c’est que même si vous n’en avez pas conscience, vous avez probablement déjà de bonnes habitudes en place. Dont certaines sont sans doute ultra-productives.

Vous allez donc pouvoir vous appuyer dessus pour construire votre propre avantage injuste.

Pour les identifier, posez-vous ces trois questions :

  • Quelles sont vos bonnes pratiques pour sauver du temps ?
  • Quelles sont vos bonnes astuces pour vous rattraper même lorsque vous avez pris du retard ?
  • Quels sont vos trucs pour atteindre vos vrais objectifs en y passant moins de temps que prévu ?

Imaginez un peu si vous transformiez toutes vos bonnes pratiques, astuces et autres trucs personnels en habitude quotidienne…

Cela ne ferait-il pas une grosse différence dans vos journées ?

Hé bien, c’est ce que je vous propose de faire dès maintenant !

Car c’est en remplaçant vos pires habitudes par vos meilleures que vous pourrez devenir peu à peu la meilleure version de vous même au travail.

L’illusion de la motivation

Mais attention. Il n’est pas question de se baser uniquement sur sa volonté ou sa motivation. Ce que j’appelle “lutter en frontal” contre vos défauts.

Ceux qui ont tenté un jour de se (re)mettre au sport, de suivre un régime ou toute autre bonne résolution avec cette approche ont souvent échoué !

Par exemple, saviez vous que 98% des tentatives d’arrêter de fumer se soldent malheureusement par un échec dans les 1 an ? (source www.tabac-info-service.fr)

Et le pire, c’est que même si ce n’est pas fondé, notre confiance en soi et notre estime de soi en prend une claque !

Le truc important à comprendre ?

C’est que la volonté (ou la motivation) n’est qu’un des nombreux critères (et certainement pas le plus important) pour réussir ce genre de challenge.

C’est comme si vous vouliez arrêter le wagon d’un TGV lancé à 300 Km/h avec les mains…

A moins d’être tout vert et de s’appeler Hulk, vous avez peu de chance d’y arriver.

Tant que le wagon lancé à toute allure est accroché à sa locomotive, vous ne pouvez pas le stopper ni le dévier de sa trajectoire.

La seule solution consiste à reprendre le contrôle. Non pas du wagon, mais de la locomotive du TGV. Tout le secret est là.

Dans cet exemple :

  • La locomotive du TGV peut être assimilée à un événement déjà existant dans vos journées (on appelle ça des « déclencheurs »)
  • Et les wagons sont les habitudes (bonnes ou mauvaises) qui suivent vos « déclencheurs », comme les wagons accrochés à leur locomotive.

améliorer sa productivité avec la technique du TGV

Dit autrement, pour réarranger vos wagons “habitudes” à votre avantage, la solution consiste à reprogrammer les commandes de vos locomotives “déclencheurs”.

Et comme vous détenez déjà votre propre flotte de locomotives (vos déclencheurs quotidiens), vous allez pouvoir les exploiter pour qu’ils jouent enfin pour vous, et non contre vous !

Dans 96% des cas, affirmer « J’ai un but, et grâce à ma seule motivation, je vais réussir à changer mon habitude » ne fonctionne malheureusement pas.

Car il y a toujours un moment où notre humeur, notre environnement ou les 2, ruinent nos efforts malgré nous.

Alors…

Comment faire pour que votre magie opère enfin ?

Heureusement, il existe une alternative bien plus efficace :

Remplacer votre wagon habituel (le comportement à modifier)

Par un nouveau wagon plus confortable (le comportement à adopter)

Et le raccrocher à votre locomotive (le déclencheur).

En clair, vous vous programmez pour répondre comme un automate à vos déclencheurs.

Comme ça :

  • Si “A” se produit (votre déclencheur)
  • Alors vous faites “C” (votre nouveau comportement) au lieu de “B” (votre comportement actuel)

être efficace au travail avec la technique du TGV

Je vous donne des exemples concrets juste après.

Si vous voulez en faire l’expérience par vous même, suivez ce plan d’action en 5 étapes :

  1. Choisissez 1 comportement que vous souhaitez modifier (votre wagon B)
  2. Identifiez votre déclencheur (votre locomotive A)
  3. Déterminez ce vous voulez faire à la place de B (votre wagon C),
  4. Décidez simplement que la prochaine que A se produit, vous faites C
  5. Répétez jusqu’à ce que A+C deviennent une nouvelle habitude sur laquelle vous pouvez compter durablement. Vous allez ainsi consolider le nouveau chemin neuronal qui se met en place.

Êtes-vous prêt à modifier une seule de vos petites habitudes avec cette méthode ?

Peut être que vous ne voyez pas encore comment faire concrètement. Ou sur quoi l’appliquer…

Alors voici quelques exemples de mauvaises habitudes tirées de mon expérience professionnelle que j’ai réussi à modifier avec ce principe de la locomotive.

3 Stratégies pour doubler votre efficacité (exemples à l’appui)

Lorsque vous combinez la puissance des habitudes avec des principes simples de productivité comme la concentration, la priorisation et l’exécution…

Vous obtenez progressivement des résultats spectaculaires.

Voici 3 exemples simples :

Stratégie N°1 : Le P-B-P-C « Pas de Bras, Pas de Chocolat »

Cas pratique :

Je travaille en open space. Les sollicitations sont nombreuses et je n’arrive pas toujours à me concentrer.

En plus je m’aperçois qu’à chaque fois que je finis une tâche, je jette un oeil rapide à mon portable. Ce qui amplifie encore le phénomène de déconcentration.

Ce que j’ai fait ?

  • J’ai identifié que mon déclencheur, c’est voir mon portable posé devant moi.
  • J’opère alors un léger changement : lorsque j’arrive au bureau, je place mon portable sur l’étagère derrière moi (donc hors de mon champ de vision)
  • Au début, évidemment je me retournais quelques fois… Puis peu à peu, cette habitude s’est estompée, me permettant de rester de plus en plus concentré sur mon travail.

En résumé :

Supprimer le déclencheur, c’est aussi supprimer l’habitude qui va avec !

Stratégie N°2 : La pause hyper-productive

Cas pratique :

Je remarque que lorsque je reviens d’une pause, même minime, mon esprit est plus clair.

En général, mes vraies priorités en profitent pour me faire un rappel à l’ordre amical.

Et une petite voix intérieure me dit “Vincent, tu devrais pas faire X au lieu de Y ?”

Ce que j’ai fait ?

Ici, l’astuce consiste à utiliser la fin d’une tâche comme déclencheur d’une pause minime.

Puis exploiter le retour de pause comme nouveau déclencheur d’une série de 2 questions simples :

  1. « Quelle est la bonne priorité maintenant ? »
  2. Et « Comment je démarre ça exactement ? »

J’utilise ainsi ces 2 réponses comme nouveau déclencheur pour démarrer la prochaine action et repartir sur une séance de travail productif.

En résumé :

Utiliser la fin d’une action comme déclencheur de la prochaine.

A noter qu’à elle seule, cette toute petite habitude m’a permis de doubler ma productivité (tout en multipliant le nombre de pauses dans ma journée !).

C’est d’ailleurs l’un des nombreux secrets de productivité que je dévoile dans mon système d’organisation minimaliste dont vous pouvez visionner le module 1 ici.

Stratégie N°3 : La pollution sensorielle volontaire

La “pollution sensorielle” peut être principalement :

  • visuelle, (ce qu’on voit, ou pas)
  • sonore, (ce qu’on entend, ou pas)
  • ou kinesthésique (ce qu’on touche, ou pas)

Cas pratique :

Bien que je travaille en open space, j’ai pris la mauvaise habitude de mettre systématiquement le haut parleur lorsque je téléphone.

Selon les cas, cela me permet :

  • D’avoir les mains libres pour mon clavier
  • De ne pas avoir à répéter à ma collaboratrice ce qui se dit.

Récemment un de mes collègues m’a fait remarquer que ce serait bien de repasser sur le combiné de temps en temps surtout lorsque ce n’est pas utile…

(et il avait raison !)

Ce que j’ai fait ?

J’ai juste posé un post-it de couleur sur mon combiné. Le déclencheur étant toujours le son du téléphone.

Mais au moment où je m’apprête à appuyer sur le bouton haut parleur, je vois le post-it Fluo que j’ai provisoirement collé à côté.

Et je me souviens qu’il faut que je décroche sur le combiné au lieu de mettre le haut parleur… (pas évident de la changer celle là!)

Puis je garde le post-it jusqu’à avoir repris une habitude plus saine pour mes collègues…

En résumé :

Modifiez votre environnement afin :

  • Qu’il soulage votre réserve de volonté quotidienne
  • Et qu’il devienne un déclencheur naturel de la nouvelle habitude

Ces 3 exemples vous montrent que votre première action n’a pas besoin d’être compliquée pour qu’elle soit radicalement efficace !

Et les résultats ont dépassé toutes mes attentes…

Petits changements… Résultats extrêmes !

Attention, l’idée n’est pas de “me la jouer”, mais bien d’illustrer mon propos.

Car vous ne le savez peut-être pas, mais je suis plutôt d’un naturel feignant et procrastinateur  !

Et pourtant, apprendre à jouer avec mes habitudes m’a permis :

  • D’enregistrer plus de 150 audios et 100 vidéos sur l’efficacité au bureau
  • D’écrire un livre en seulement quelques semaines
  • D’être reconnu comme extrêmement efficace dans mon travail
  • De participer à un programme pour « haut potentiels »
  • De créer une vingtaine de formation en ligne pour aider les personnes qui travaillent dans un bureau à libérer leur vrai potentiel, booster leur productivité et gagner du temps au quotidien

Encore une fois, je ne suis ni un génie, ni un bosseur fou.

C’est pourquoi j’ai cherché et testé quelles étaient les stratégies les plus efficaces pour booster ma productivité.

Je n’avais que peu de temps libre. Notamment parce que j’ai déjà :

  • un boulot de cadre à plein temps
  • une vie de famille bien remplie
  • et de multiples travaux de rénovation à réaliser dans notre maison de 1763

Ce qui m’a sauvé et libéré du temps dans mon emploi du temps ?

C’est justement…

  1. D’arriver à jouer avec le principe d’utilisation des habitudes que j’ai partagé avec vous dans cet article
  2. Et quelques autres techniques pour être ultra productif…

Alors maintenant que vous savez vous aussi comment créer des habitudes productives… Ne vous cherchez plus d’excuses !

Vous pouvez commencer dès maintenant votre nouvelle aventure.

Mais il y a une dernière chose à savoir pour ne pas vous planter comme je l’ai fait…

Le piège à connaître pour vous éviter de dérailler à pleine vitesse

Certes, l’utilisation des déclencheurs (vos locomotives) vous procure déjà un avantage injuste sur tous ceux qui basent uniquement leurs efforts sur leur réserve de volonté ou de motivation.

Le véritable piège, c’est qu’un déclencheur peut aussi se révéler le pire ennemi de l’habitude qu’il sert !

Vous l’avez découvert avec l’exemple N°1. Lorsque votre déclencheur disparaît, c’est souvent l’habitude liée qui s’évapore avec, comme dans un tour de David Copperfield !

Dit autrement, un déclencheur, c’est comme une carte en bas d’un château de cartes. Si vous l’enlevez, tout le système s’écroule !

En voici un exemple flagrant issue de mon expérience :

Cas pratique :

J’avais pris pour habitude d’enregistrer à la suite 3 contenus audios par semaine.

Je les enregistrais sur un parking depuis ma voiture en moins d’une heure, en attendant que l’activité extra-scolaire de ma fille se termine.

A la fin de l’année scolaire, le jour où son activité s’est arrêté… J’ai stoppé aussi mon podcast sans même m’en rendre compte !

En résumé :

Rappelez vous que votre habitude est intimement lié à votre déclencheur, et que c’est à la fois une force et un piège !

Bien évidemment, vous pouvez réduire ce risque en vous créant une routine de rattrapage sur un second déclencheur..

Mais ce n’est pas le propos, car maintenant c’est à vous de jouer.

Améliorez dès aujourd’hui votre “train train” quotidien !

C’est probablement la meilleure leçon que j’ai gardé de la formation de Clément, “Changez vos habitudes en 30 jours”.

Et vous pouvez vous aussi l’utiliser dès maintenant.

Pour booster votre productivité au travail avec la technique du TGV :

  1. Décortiquez vos déclencheurs quotidiens pour en faire de véritables locomotives TGV
  2. Raccrochez y ce que vous voulez pour créer vos meilleures habitudes (et si possible au détriment de certaines de vos pires habitudes)
  3. Et persévérez encore et encore !

À Propos de l’Auteur

Vincent Malavelle est l’auteur du blog Outlook Fastoche.

Il aide les salariés ambitieux à libérer leur potentiel au bureau avec des outils et des méthodes inédites.

Vous pouvez rejoindre ses contacts privés et recevoir du contenu inédit pour booster votre productivité au bureau, devenir indispensable et voir votre salaire progresser (beaucoup) plus vite que la moyenne.

Image © chungking

Poster un commentaire :

4 commentaires
Martine dit

Merci
Votre enthousiasme est communicatif
Je m’y mets tout de suite
Cordialement

Répondre
    Vincent Malavelle dit

    Et de rien !
    Merci pour le feedback
    @+
    Vincent

    Répondre
CARMEN dit

Bonjour Vincent. Grace à Clement je vous redécouvre. Un plaisir de vous lire, lecture coursive, les idées découlent facilement l’une de l’autre, j’apprécie que vous êtes humble dans vos écrit….donc mon attention est plus grande en vous lisant.
Merci pour vos conseils!

Répondre
    Vincent Malavelle dit

    Merci Carmen ! Bonne journée 🙂

    Répondre
Ajoutez Votre Réponse

Share This