Par où commencer pour s'organiser ? - Temps Action

Par où commencer pour s’organiser ?

Vous êtes débordé par les tâches du quotidien et vous voudriez apprendre à vous organiser ?

Le problème, c’est que vous ne savez pas par où commencer.

Et pendant ce temps là, les tâches continuent de s’accumuler.

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir le point de départ idéal pour mener une campagne d’organisation tambour battant.

s'organiser quand on est débordé

Comment s’organiser avec tout ça ?

La plupart des gens gardent ce qu’ils ont à faire dans leur tête.

Ou bien, ils l’éparpillent dans tous les sens. Un peu sur une feuille, un peu sur des post-it, un peu dans leur ordinateur, un peu dans leur tête.

Résultat, ils ne savent plus où sont les choses, et doivent se fier à nouveau à leur mémoire.

Le problème, c’est que ce n’est pas le rôle du cerveau. Il n’est pas équipé pour ça.

La façon dont notre cerveau fonctionne

Dès qu’on pense à une tâche à faire, automatiquement, une partie de notre cerveau va rester connectée dessus. En permanence.

Elle nous rappellera toujours que cette tâche est à faire. Jusqu’à ce qu’on l’exécute.

Comme dans les pires Thriller, où le héros de l’histoire est poursuivi par un tueur sanguinaire tapi dans l’ombre.

Vous aimeriez, vous, être traqué comme une proie ? J’imagine que non, bien sûr.

Alors pourquoi laissez-vous vos pensées vous traquer en permanence ?

D’autant plus que cela arrive quelque soit l’importance de cette tâche.

Autrement dit, vous pouvez consacrer une énergie démesurée à une tâche aussi insignifiante qu’acheter du dentifrice, ou au fait de penser à jeter les piles usées qui croupissent au fond du tiroir de votre bureau.

Et la machine se bloque…

Là où ça se corse, c’est quand on stocke plusieurs choses à faire dans sa mémoire. A partir de cet instant, notre cerveau nous poussera à toutes les faire en même temps.

Résultat ? On oublie certaines choses, on pense à une tâche au mauvais moment, on perd sa concentration, on ne sait plus quoi faire.

Bref, le genre de conditions qui rend notre tête aussi embouteillée que le périphérique parisien aux heures de pointe ! Et les embouteillages, c’est pas vraiment drôle.

Toute cette accumulation de tâches, d’idées et d’engagements ressemble à ces voitures qui s’entassent pare-choc contre pare-choc. Le bordel quoi.

C’est précisément ce qui nous conduit au stress, à la fatigue et à cette impression d’avoir trop à faire.

Libérez votre esprit

Vous l’avez compris. La première étape pour s’organiser consiste à se libérer l’esprit de tout ce que l’on doit faire, de tout ce qui pollue notre pensée.

D’extraire de sa tête tout ce qui nécessite une action de notre part et le capturer dans un espace réservé extérieur à notre mémoire.

Agir de la sorte demande bien moins d’énergie que de tout garder dans sa tête.

Voici comment procéder en pratique :

Notez sur papier toutes les choses qui sont dans votre tête et qui vous hantent

Notez sur une feuille de papier ou dans un carnet, sous forme de liste, toutes les tâches que vous devez faire. Petites, grandes, urgentes, importantes. Tout.

Capturez tout élément qui correspond à une action à réaliser, et de manière général tout élément qui monopolise votre pensée, qui attire votre attention.

C’est véritablement par là qu’il faut commencer.

Cette étape permet plusieurs choses :

  • Se libérer l’esprit de l’obligation de penser à ce qu’on doit faire.
  • Ne pas accorder aux choses plus d’énergie qu’elles le méritent.
  • Ne plus être distrait par des pensées parasites pendant les périodes de concentration
  • Parvenir à se focaliser sur une seule chose à la fois
  • Diminuer l’anxiété et le stress qui vient de cette accumulation de tâches non achevées.

Répétez cette opération chaque jour.

Dès qu’une nouvelle tâche vous arrive dans la journée, notez là.

Quand une pensée germe dans votre tête, inscrivez là.

Définissez un moment dans la journée où vous purgez votre esprit. Faites-en une routine.

Faites-le maintenant

N’attendez pas ! Commencez dès maintenant à sortir tout ce fatras de votre tête.

Même si vous n’avez que 5 minutes devant vous, commencez au moins.

C’est le genre de chose dont on se rend vraiment compte de tous les bienfaits une fois qu’on l’a mis en pratique.

Vous aurez une idée plus précise du volume d’affaires en suspens dont vous devez vous occuper. Vous pourrez ainsi prendre un peu de recul sur tout ça.

Bien sûr, ça ne s’arrête pas là. Ce n’est que la première partie, mais c’est déjà un bon début.

Nous aborderons dans un prochain article les étapes suivantes de la démarche pour obtenir une méthode d’organisation complète et efficace.

Cette article a été rédigé en réponse à une question d’un lecteur. Si vous aussi, vous souhaitez voir un problème pénible traité dans un article dédié, posez votre question ici.

Poster un commentaire :

Afficher un lien vers mon dernier article

12 commentaires
Steve Van Bunderen ( dit

“@TempsAction: Par où commencer pour s’organiser ? http://t.co/PPzxYCtX” #in

Répondre
Virginie dit

Bonjour Clément,
J’attends avec impatience tes prochains articles sur ce sujet !
Car, si tout noter est une très bonne base de départ, il est indispensable de savoir ce qu’on va en faire par la suite.
Sinon, ça peut vite devenir un poids (toute cette immense liste de choses à faire qui n’en finit pas de s’allonger) plutôt qu’un soulagement pour notre cerveau.

Répondre
    Clément dit

    Bonjour Virginie,

    Merci pour ton commentaire !

    Oui, tu as raison. Le reste de la démarche est tout aussi important.

    Si on s’en tient uniquement à ce stade avec cette méga liste de choses en tout genre, on risque de couler bien vite 🙂

    En attendant, le fait de désencombrer son cerveau permet de l’utiliser pour faire autre chose que se rappeler de ce qu’on a à faire.

    A bientôt.

    Clément

    Répondre
Emmalie dit

Bonjour Clément,
Ton article fait tellement écho à ce que je vis au quotidien dans mon travail, c’est fou ! Je travaille au service communication dans une collectivité et depuis le lancement d’un gros projet, çà fait un an maintenant que jour après jour, je me suis vue dépassée devant toutes les tâches à accomplir. Il y en a de partout sur mon bureau ! Ce fameux projet puis mes actions habituelles que je dois mener de front. Du coup, mon quotidien est devenu si stressant que par moment, je n’arrivais même plus à passer à l’action tellement tout par dans tous les sens. J’aimerais tellement me sortir de ce chaos et réussir à prendre du recul mais ma tête est remli de : “il faut que je planifie çà”, “faut pas que j’oublie de rappeler un tel”, “j’ai plus penser à çà”.
J’ai besoin d’être rassurée et de me dire qu’il existe des solutions pour ne plus vivre sous pression car parfois je crains le burn-out…
Merci d’avance pour tes conseils,
Bonne soirée

Répondre
    Clément dit

    Bonjour Emmalie,

    Merci pour ce long commentaire détaillé !

    Se vider la tête par écrit est déjà une bonne chose. Ça ne résout pas tout, mais c’est un début.

    On a une idée plus claire de tout ce qui est en cours et à venir. On peut comparer les activités, les prioriser, éliminer.

    Bref, prendre du recul pour mieux s’organiser et gérer ses tâches.

    Il est important également de définir ce qui est le plus important à faire. Sinon, tout est sur un pied d’égalité.
    Ce n’est pas gérable car on se retrouve alors avec trop de tâches à réaliser en même temps.

    On ne peut pas se dédoubler, donc cette étape est importante. D’ailleurs, le fait de s’occuper du plus important et d’avancer ne serait-ce qu’un petit peu par jour dessus permet de se sentir mieux. Même si on a beaucoup d’autres tâches à côté.

    Tu peux voir la suite de cet article ici :
    https://temps-action.com/blog/la-demarche-en-5-etapes-pour-organiser-ses-journees-plus-facilement

    Tu peux également regarder ici :
    https://temps-action.com/blog/la-pratique-quotidienne-a-adopter-pour-faire-avancer-les-choses-pour-de-bon

    Bonne fin de journée.

    Clément

    P.S. Navré de ne pas avoir répondu avant, mais en ce moment je suis dans les cartons et moins devant l’écran 😉

    Répondre
      Emmalie dit

      Merci pour les articles, je vais aller les lire. Et juste pour info, j’ai déjà mis en application la liste des tâches à faire et maintenant la première chose que je fais en arrivant le matin, c’est de sélectionner 3 à 4 tâches par jour selon les priorités qui me sont demandées. Eh bien, je peux dire que çà va déjà beaucoup mieux. Et dès que j’ai une idée, une info ou une nouvelle tâche, je le note aussitôt sur ma liste. Rien que ces 3 choses là !Çà m’a permis de prendre du recul et d’être plus sereine.

      Répondre
Clément dit

Bonjour Emmalie,

Merci pour ce retour enthousiaste !

Ravi de voir que tu obtiens des résultats positifs en appliquant juste quelques astuces ! C’est super 🙂

Et bravo également de mettre tout ça en application sans attendre. C’est la bonne méthode.

Très bonne fin de journée.

Clément

Répondre
comparatif banque dit

C’est vrai que je note les tâches à accomplir sur papier mais mon problème réside au niveau d’organisation de ces tâches. Je vais essayer de suivre vos conseils afin de diminuer le stress.

Répondre
TempsAction (@TempsAction) dit

Par où commencer pour s’organiser ? http://t.co/lhEa7W8Oce

Répondre
Tissa dit

Gérer son temps, c’est définir sa relation au temps mais aussi gérer son stress : trouver un équilibre entre activité et temps consommé. Il faut aussi suivre quelques règles : être bien dans sa tête, être motivé, s’entraîner à la pratique du stop, hiérarchiser ses priorités etc…

Répondre
@RHconseilPME dit

Par où commencer pour s’organiser ? | Temps Action http://t.co/2zwdTvAM5q via @TempsAction

Répondre
@espaceducalme dit

RT @RHconseilPME: Par où commencer pour s’organiser ? | Temps Action http://t.co/2zwdTvAM5q via @TempsAction

Répondre
Ajoutez Votre Réponse

Afficher un lien vers mon dernier article